Activité Domotique

Avec le soutien de : CFPPA 71, Région Bourgogne Franche Comté, CCGAM, CIAS du Grand Autunois Morvan, AG2R La Mondiale, Fondation Macif, Fondation Legrand, Adréa

Les outils domotiques : quel impact sur le maintien à domicile des seniors dans de bonnes conditions ? – expérimentation AILES

L’Association AILES a mené, en 2018-2019, une importante expérimentation domotique sur le territoire du Grand Autunois Morvan (Saône-et-Loire).

Cette expérimentation a permis de sensibiliser les personnes âgées et leurs aidants aux aides technologiques existantes, mais également d’équiper 80 domiciles de personnes de plus de 60 ans en outils domotiques/technologiques adaptés à leurs besoins.

L’objectif de cette expérimentation était de déterminer les leviers d’action permettant de démocratiser la domotique et la rendre accessible au plus grand nombre, afin de favoriser le maintien à domicile des personnes dans de bonnes conditions.

Nous avons ainsi pu identifier les freins liés à l’acquisition mais également la prise en main, l’utilisation de la domotique tout en instaurant une méthodologie la plus efficiente possible afin de lever ces difficultés.

Une évaluation interne (par AILES) et externe du projet (par le Pôle de Gérontologie et d’Innovation de Bourgogne Franche Comté – PGI) a été réalisée.

Le rapport d’évaluation de cette expérimentation :

Pourquoi cette étude ?

À travers cette étude, l’Association AILES souhaite permettre la démocratisation des aides techniques domotiques. L’objectif est de déterminer les actions à mettre en place pour en faciliter l’accès, que ce soit pour les bénéficiaires directs ou leurs aidants. Il s’agit d’apporter des axes d’amélioration dans le processus d’accompagnement des personnes vers les aides techniques domotiques encore méconnues.

L’évaluation du projet s’est déroulée en deux phases :

– une évaluation interne basée sur un recueil de données important (données socio-démographiques, tableaux de suivi, dispense de questionnaires, relevé des alertes…)

– une évaluation externe qualitative qui a permis de recueillir plusieurs témoignages de bénéficiaires, d’aidants mais aussi de professionnels impliqués dans le projet réalisée par le PGI

Quelles observations ?

Les résultats de cette expérimentation montrent un grand intérêt du public pour les aides techniques domotiques, mais une méconnaissance de celles-ci. C’est en montrant les possibilités offertes par la technologie (utilisation d’un espace de démonstration par exemple) que les freins culturels liés à l’utilisation de ces outils peuvent être levés : simplicité d’utilisation, prix peu onéreux de certains équipements, articulation avec les aides humaines…

L’accompagnement humain dans la prescription des aides, mais également leur prise en main semble être une condition sine qua non pour la bonne utilisation de la domotique.

Il est important de garder à l’esprit que la domotique est un moyen et non une finalité : l’objectif est de favoriser le maintien à domicile de la personne dans le cadre d’un projet de vie global. Et les aides techniques ne sauraient remplacer les aides humaines, mais elles peuvent en revanche y apporter un formidable appui.

Les suites à donner ?

Suite à cette expérimentation domotique, AILES a développé une véritable expertise qui sera mise à profit des personnes qui en éprouvent le besoin. Des actions de sensibilisation, d’accompagnement et de conseils se développent à destination des personnes âgées, en situation de handicap, fragiles, des aidants mais aussi des professionnels intervenant à domicile.

De plus, afin de poursuivre et de développer son action, AILES développe également un projet de démonstrateur mobile : le Camion CHEZ MOI SÛR. 

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Morgane DELIGIA